Tous les sites de la Grande Guerre en Picardie

La Picardie a été considérée pendant la Grande Guerre comme le bouclier du pays. Si la Picardie cédait, c'était Paris qui tombait quelques jours plus tard. La région a assumé avec vaillance et loyauté sa responsabilité historique de rempart pour la paix. La Vallée de la Haute Somme – autour de Péronne et d’Albert – mais également le Chemin des Dames et les alentours de Noyon ont été le théâtre des batailles les plus meurtrières. C’est dans la Forêt de Compiègne que fut signé l’Armistice le 11 novembre 1918.

Ajouter à mon carnet de voyage

La Bataille de la Somme

Les tranchées de la Bataille de la Somme

La Somme a été profondément marquée par la Première Guerre Mondiale. La Bataille de 1916 a été d’une ampleur considérable, par le nombre de nationalités impliquées, le nombre de morts, disparus ou blessés et par les traces qu’elle a laissées dans le sol même : tranchées, trous de mines, végétation anéantie…Le Circuit du Souvenir, itinéraire reliant les 2 villes symboles de la Grande Guerre, Albert et Péronne, permet de comprendre cette page d’histoire internationale et de découvrir les principaux sites des Champs de Bataille de la Somme. Cimetières de toutes nationalités, mémoriaux et musées jalonnent le parcours.

Pour en savoir plus : www.somme1418.com

> Retour au sommaire

Les batailles du Chemin des Dames

Cimetière allemand, sur le Chemin des Dames

La situation stratégique de l’Aisne destinait son territoire à devenir un champ de bataille permanent tout au long de la Première Guerre Mondiale. Suivez le Chemin des Dames et partez à la découverte des sites sur lesquels s’est joué le théâtre de la Grande Guerre dans l’Aisne : visitez le Fort de La Malmaison ou le Plateau de Californie, descendez dans la Caverne du Dragon ou franchissez les portes du Mémorial de Cerny.

> Retour au sommaire

Les batailles dans le Noyonnais

Le wagon de l'armistice, en Forêt de Compiègne

La Première Guerre Mondiale dans le département de l’Oise évoque immédiatement l’armistice et la clairière de Rethondes. C’est oublier que le département fut le lieu de l’extrême avancée allemande en 1914 vers la capitale, qu’il connut l’occupation pendant trois ans et les terribles batailles du Matz en 1918, avant de voir la signature de l’Armistice le 11 novembre 19187 en forêt de Compiègne. Une balade à Noyon vous permettra de comprendre la progression du front sur le territoire de l’Oise et de mesurer l’intensité des combats.

Pour en savoir plus... : http://www.patrimoinedelagrandeguerre.com/oise.htm

> Retour au sommaire

Lire la Grande Guerre à travers les yeux de guides passionnés

Randonnée sur le chemps de bataille en Picardie

La Picardie entière a été touchée, réduisant à néant des pans entiers de son histoire et de son patrimoine. Pas un village qui ne se souvienne de la violence des combats. A force de courage, les Picards ont reconstruit leur Picardie, ont redonné à leurs cathédrales et à leur habitat traditionnel leur beauté originelle. Ils vous accueillent aujourd’hui pour vous dévoiler, pudiquement et avec émotion, tout un pan de leur histoire, avec la volonté de ne jamais oublier. Que vous visitiez un Musée, un mémorial, ou que vous vous lanciez dans une randonnée sur les champs de bataille, il y aura toujours quelqu’un pour vous accompagner et vous conter l’histoire de ces lieux et de ces hommes qui ont souffert pour offrir la liberté à la France.

> Retour au sommaire

Nos suggestions de week-end

RANDONNEE SUR LES CHAMPS DE BATAILLE DE LA SOMME

Britannique expatrié, amoureux de la Picardie, Colin Gillard n’est ni un homme comme un autre, ni un guide comme les autres… Conteur intarissable, il ...

En savoir plus

Comité Régional du Tourisme de Picardie, 3 rue Vincent Auriol, 80011 AMIENS Cedex 1
Téléphone : (00 33 3) 22 22 33 66 - Télécopie : (00 33 3) 22 22 33 67 - contact@picardietourisme.com
Site internet : www.picardietourisme.com

Découvrez la Picardie !
Tous les bons plans des internautes pour vos week-ends en Picadie sur espritdepicardie.com cliquez ici
Habitants et visiteurs témoignent sur Esprit de Picardie