Mémoire de la terre
Mémoire de la terre

La Picardie est une région mystérieuse. Et pourtant qui cherche à la connaître s’aperçoit qu’elle n’est pas avare de partages de secrets. Plus proche et accessible qu’on ne le pense -Amiens est à 1 h 30 de Paris en voiture- elle partage son temps, ses souvenirs, ses trésors… De grands hommes, curieux, ne s’y sont pas trompés… Avec Jacques Boucher de Perthes d’abord, la Picardie commence à livrer ses secrets dès 1844. Victor Commont (1866-1918) ensuite et plus récemment, Roger Agache, inventeur de l’archéologie aérienne. Dès 1960, à bord d’avions de tourisme ou d’ULM, il décèle des centaines de vestiges et permet de mettre au jour un riche patrimoine enfoui : « Apparemment l’agriculture avait tout détruit, tout arasé, et c’est cette même agriculture qui ressuscite tout comme par miracle, grâce aux anomalies de croissance des céréales à la belle saison, grâce aussi aux anomalies de la teinte des sols l’hiver dues à l’humidité... » Son immense capacité de travail, sa grande rigueur scientifique et son inépuisable passion, ont profondément renouvelé les techniques de prospections et ont été le point de départ de nombreuses fouilles archéologiques et mesures de préservation. Ses campagnes ont permis de détecter plus de 10 000 sites archéologiques. Des villas romaines comme celle de Thiepval dans la Somme ou de Vendeuil-Caply dans l’Oise, site qui a révélé la présence de thermes, de temple et un grand théâtre sur une surface de 130 hectares ou encore un vaste sanctuaire rural de la Gaule romaine, à Ribemont-sur-Ancre.

Mémoire de la terre

Tous les trésors de Picardie sont précieusement conservés et exposés dans de nombreux musées à découvrir le temps d’un week end. Le Musée de Picardie à Amiens, bien sûr, dit « le petit Louvre », celui de Senlis, de Soissons, de Noyon, où vestiges gallo-romains et collection de l’âge de bronze sont à voir absolument. Pour les plus jeunes : le musée de Breteuil et ses « ateliers » où les enfants font « : à la Chaussée-Tirancourt, Samara qui retrace 600 000 ans d’histoire sur 30 hectares dans la Vallée de la Somme ou le jardin archéologique de Saint-Acheul à Amiens qui a livré le premier silex taillé « acheuléen », du nom du quartier où il fut trouvé.

Ajouter à mon carnet de voyage

Comité Régional du Tourisme de Picardie, 3 rue Vincent Auriol, 80011 AMIENS Cedex 1
Téléphone : (00 33 3) 22 22 33 66 - Télécopie : (00 33 3) 22 22 33 67 - contact@picardietourisme.com
Site internet : www.picardietourisme.com

Découvrez la Picardie !
Tous les bons plans des internautes pour vos week-ends en Picadie sur espritdepicardie.com cliquez ici
Habitants et visiteurs témoignent sur Esprit de Picardie