La Picardie : génie industriel
La Picardie : génie industriel

Cet extrait de fable du célèbre picard Jean de la Fontaine dans « le laboureur et ses enfants » illustre bien ce que le mot « travail » implique pour les Picards : une façon de gagner la liberté, la dignité, de concrétiser un rêve, d’accéder à une utopie. La Picardie donne toute sa mesure dans le « faire » ; c’est pourquoi la valeur du travail y fait l’unanimité et les savoir-faire y sont si nombreux… comme les chefs d’œuvre et les innovations technologiques.

La région recèle une incroyable diversité de savoir-faire, passés et actuels. Autour de la mer, du marais, des fleuves ou des rivières, autour du textile, du bois, de la terre et des végétaux, autour des métiers d’art, de l’architecture ou encore de l’industrie et enfin, autour de la tradition commerçante notamment initiée avec le commerce de la guède longtemps seule plante tinctoriale bleue qui a fait la prospérité de la ville d’Amiens au Moyen-Age.

Comme l’affirme Sophie de Paillette dans son livre « Picardie Corps et âme » : « Dans tous les domaines, le Picard s’impose le respect du travail bien fait et de la main habile. » Il existe aussi en Picardie, une prédisposition naturelle pour les dons artistiques : littérature, peinture, architecture et surtout une volonté d’atteindre les rêves les plus fous. Le palais social de Guise dans l’Aisne en est un bel exemple. Son fondateur, Jean-Baptiste-André Godin est une icône de la Picardie. Fils d’un artisan de village, devenu industriel (les fameux poêles en fonte), il croit en l’action économique et sociale, parce qu’il est convaincu qu’un progrès social peut accompagner le progrès technique et scientifique. Il fonde le Familistère en 1859, pour loger ses salariés et créer « un quotidien plus doux et supportable » aux ouvriers et leurs familles. Réformiste et expérimentateur, il a une perception aiguë des transformations de la société de son temps.
Le Familistère de Guise est donc devenu une cité à part entière, avec commerces, mercerie, médecin, sage-femme, pouponnat… Chacun des 2000 habitants organisait sa vie en une collectivité parfaitement réglée. L’expérience dura jusqu’en 1968.
Aventure identique dans la Vallée de la Nièvre, à Flixecourt dans la Somme, où la famille Saint a édifié en deux décennies une puissante entreprise textile, appuyée sur une politique sociale paternaliste innovante. La Maison du Textile dans l’Aisne à Fresnoy-le-Grand, fief de Le Bourget, raconte cette longue et riche histoire d’une industrie de pointe et d’un savoir-faire régional réputé dans le monde entier. A Saint-Quentin, qui bénéficie de la proximité de Paris et des marchés communautaires, l’industrie est particulièrement dynamique et valorise les savoir-faire d’une main-d’œuvre qualifiée. Le tourisme industriel y est en plein essor avec une quinzaine d’entreprises des environs ouvertes à la visite. Le dynamisme de la Picardie a toujours été en prise avec son temps. Les débuts de l’aviation avec les pionniers comme les frères Caudron à Rue, puis l’industriel Henri Potez, dont l’usine Airbus d’Albert-Méaulte perpétue la tradition d’excellence aéronautique. Les cosmétiques, dans l’Oise , avec les groupes Yves Saint-Laurent à Lassigny, Givenchy à Beauvais et Chanel dans le Compiègnois qu’aima tant Coco Chanel.

La Picardie : génie industriel

Comme le ciel, la riche terre picarde est elle aussi une source incessante d’inventions. De Parmentier qui fit de Montdidier la capitale de la pomme de terre à la valorisation des glucides, la région ne cesse d’exploiter avec efficacité les produits de l’agriculture et d’innover avec les bio-technologies, les formations d’ingénieurs à Compiègne, Amiens, Saint-Quentin ou Beauvais et leurs pôles de recherches, comme le « Centre de valorisation des glucides ». Pionniers des bio-carburants avec le diester (à base d’huile de colza) produit à Venette, les producteurs et industriels sucriers ou céréaliers se préparent aux nouveaux défis de l’avenir. Tereos lance une distillerie d’éthanol à côté de sa sucrerie d’Origny-Sainte-Benoîte. L’agro-alimentaire n’est pas en reste en élaborant les aliments de l’homme moderne, chez Findus à Beauvais ou Bonduelle à Estrées-Mons A tel point que la Picardie, alliée à la région Champagne-Ardennes , a été promue pôle de compétitivité « industrie et agro-ressources » à vocation mondiale. En Picardie, les visites d’entreprise donnent un avant-goût de ce que sera demain.

Ajouter à mon carnet de voyage

Comité Régional du Tourisme de Picardie, 3 rue Vincent Auriol, 80011 AMIENS Cedex 1
Téléphone : (00 33 3) 22 22 33 66 - Télécopie : (00 33 3) 22 22 33 67 - contact@picardietourisme.com
Site internet : www.picardietourisme.com

Découvrez la Picardie !
Tous les bons plans des internautes pour vos week-ends en Picadie sur espritdepicardie.com cliquez ici
Habitants et visiteurs témoignent sur Esprit de Picardie